Utiliser l'art pour promouvoir
la discussion sur les
enjeux politiques et sociaux contemporains.

cette année:
les tabous et la censure

33 artistes internationaux


Exposition temporairement fermée.
Sera reprise après le confinement.


artistes

Anna Adam, Montse Aránega, Théophile Arcelin, Maria Arendt, Frédérique Athenaïs-Dalmore, Isabelle Audouard, Florence Aussenard, Clément Balcon,
Stéfanni Bardoux, Philippe Barnier, Tamina Beausoleil, Néel Beausonge, Nicolas Bernière, Nathalie Bibougou, Gwenael Billaud, Mauro Bordin, Laurent Bouckenooghe,
Anne Brenner, Lauren G. Camps, Marcos Carrasquer, Jacques Cauda, Thierry Cauwet, Gokce Celikel, Baptiste César, Elsa Cha, Emilie Chaix, Benoit Chapon,
Dominique Chazy, Human Chuo, Anne Cindric, Daphne Clairajhat, Maria Clark, Zelda Colonna, Dirty Company, Haruko Daki, Julie Dalmon, Ayako David Kawauchi,
Marielle Degioanni, Harold Denneulin, Guillaume Dimanche, Muriel Dorembus Aurélie Dubois, Delphine Epron, Céline Excoffon, Dominique Forest, Denise Frechet,
Aurélie Galois, Dom Garcia, Justine Gasquet, Raziye Ghadimi, Pierrick Gilbert, Fanny Gosse, Guacolda, Steven C. Harvey, Agathe Herry, Emmanuelle Hiron, Marion Jannot,
Chloé Julien, Isa Kaos, Katia Kameneva, Shalva Khakhanashvili, Lyonel Kouro, Edith Landau, Vanina Langer, Raphaëlle Lavaud-Bonnard, Cendres Lavy, Sébastien Layral,
Sophie Lecomte, Frédéric Léglise, Frederique Lesschaeve, Sarah Leterrier, Lucas Levon, Nils L.L., Marine Luszpinski, Inhee Ma, Christine Maigne Sandra Martagex,
Olivia Martinez, Laurette Massant, Marine Médal, Tina Merandon, Arthur Metz, Julie Milou, Marc Molk, Vitaly Molka, Camille Moravia, Maho Nakamura,
Caramello Nancy Cyneye, Julie Navarro, Sarah Navasse, Kim Nezzar, Demetra Nikolopoulou, Maël Nozahic, Rosalie Oakman, Cath Orain, Muriel Patarroni,
Saralisa Pegorier, Julie Perin,Jean-Baptiste Perrot, Joël Person, François Petit, Marine Pierrot Detry, Pascal Pistacio, Gwénaëlle Plédran - Nina & Boris du Boullay,
Stella Polaris, Eric Poupy,Marianne Pradier, Sophia Proença, Charlotte Puertas, Vincent Puren, Han Qi, Rita Renoir, Romuald&PJ, Marilou Reus-Roca, Emmanuel Rivière,
Antoine Ross,Dora Rouge, Nina Scceletton, Alexandra Sá, Lisa Salamandra, Francesca Sand, Delphine Sandoz, Cheyenne Schiavone, Lia Schilder, Roman Scrittori,
Alice Sfintesco,Noémie Sonck, Pierre Soria-Piles, Raphael Tachdjian, Nathalie Tacheau, Anne-Claire Thevenot, Thibaud Thiercelin, Albertine Trichon, Anne Van Der Linden, Luna Vaz,  Michel-Marie-José Vicario, Jojo Wang, Dominique Weill, Yxes Y, Fabio Zammit, Jola Zauscinska


Focus Grèce, commissaire invitée : Maria Xypolopoulou


Annita Argiroiliopoulou, Vivian Chalkidi, Dimitra Chanioti, Dimitris Gizinos, Eleni Gkinosati, Zeta Iakovou, Yiorgos P. Kavounis, Alex Maganiotis, Eleanna Martinou,
Charoula Nikolaidou, Anna Papathanasiou, Eleni Papathanasiou, Konstantinos Patsios, Persephone Nikolakopoulou, Bessie Ralli, Xrysanthos Sotiropoulos,
Olga Soulachaki, Dimitris Vavouras, Apostolos Zerdevas

 






Le retour de la bite dans l’art

Salo permet à l’instar des sociologues d’avoir une vue acérée sur l’expression de l’art contemporain dans son jus le plus récent.
Le sexe féminin fut mis à l’honneur de nombreuses années sous toutes ses formes, le goût pour la chatte en pendentif,
en latex, en fourrure, en photo, en peinture, en couleur et en noir et blanc, habita avec plaisir Salo depuis sa création en 2013.
Les animaux les plus divers étaient également convoqués, copulant entre eux ou avec des femmes,
mais souvent la bite humaine était tenue à l’écart dans sa représentation, à tort ou à raison.
Pour ce huitième Salo, la bite fait son grand retour. Parmi les nombreuses candidatures reçues cette année (479),
la bite est souvent mise en avant, mais ce n’est pas tout à fait la même bite que celle d’antan.
Ce n’est plus une bite autonome et vindicative qui est proposée, comme détachée de son propriétaire,
mais plutôt une bite en accord avec des convictions profondes, le prolongement d’une identité humaniste et respectueuse.
La bite nouvelle est citoyenne et responsable.



Nous avons invité pour notre focus international annuel, une jeune commissaire d’exposition grecque
qui a sélectionné 19 artistes demeurant et travaillant en Grèce.
C’est un retour aux sources de l’amour, un hommage au pays créateur de l’érotisme avec son dieu Éros,
le dieu de l'amour et de la puissance créatrice.



Salo VIII sera visible en petit nombre et en toute sécurité.
Laurent Quénéhen, commissaire